Présentation

La Robocup est un tournoi international dont l’objet est de stimuler la recherche en matière de robotique et d’intelligence artificielle au travers d’un objectif ambitieux : mettre au point une équipe de robots totalement autonomes capables de vaincre l’équipe, humaine, championne du monde de football en 2050.

Outre ce challenge emblématique, mais lointain, l’objectif est d’aborder des questions d’intelligence motrice, absentes des jeux plus classiquement abordés en IA tels que les échecs ou le go.

La compétition réunit tous les ans des milliers de participants formant des centaines d’équipes venant d’une cinquantaine de pays. C’est l’un des événements technologiques les plus importants au monde en matière de recherche et d’éducation en robotique.

Cette compétition sera organisée en France à Bordeaux en 2020.

La Robocup c'est

100
Participants
1
Nations
1
Équipes

Les ligues

Le football est l’épreuve historique, introduite à la première édition de la RoboCup en 1997. Elle est déclinée en plusieurs ligues:

  • robots humanoides conçus par les participants, avec trois ligues suivant la taille des robots.
  • robots humanoides standards (NAO).
  • robots à roues à comportements centralisés (« small size league »)
  • robots à roues à comportements distribués (« middle size league »)

Au fil des années cependant, la compétition s’est enrichie de plusieurs autres ligues, explorant en particulier des domaines plus appliqués :

  • la ligue Rescue où les robots doivent sauver des personnes dans un site de catastrophe reconstitué ;
  • la ligue @Home où le but est de développer un robot compagnon « à la maison ». Le robot interagit avec l’utilisateur selon diverses modalités (voix, gestuelle), il effectue des tâches ménagères. La ligue @Home est elle-même subdivisée en une ligue « open platform » où les compétiteurs conçoivent le robot du début jusqu’à la fin, et les ligues « standards » où les compétiteurs utilisent des robots commerciaux (Pepper et Toyota).
  • la ligue @Work, sponsorisée par Kuka, où les compétiteurs concourent sur des épreuves reproduisant un environnement industriels muni de robots mobiles.
  • la ligue @Logistic, sponsorisée par Festo, où les compétiteurs explorent les concepts d’usine modulaire et mobile.

Si les membres de ces ligues proviennent essentiellement du monde universitaire ou de la R&D, la Robocup comporte également un volet éducatif très important. Des centaines d’enfants et d’adolescents de 11 à 19 ans participent chaque année à la ligue junior. C’est la RoboCupJunior.

La compétition RobocupJunior s’organise autour de trois ligues :

  • la ligue soccer. Les élèves doivent développer des robots à roue capable de jouer à une version simplifiée du football mais de façon autonome.
  • la ligue On Stage. Les équipes doivent mettre au point un spectacle faisant appel à des robots et plus largement à des dispositifs mécatroniques.
  • la ligue Rescue. Les robots développés par les jeunes doivent effectuer un parcours semé d’embuches, en suivant une ligne ou en se positionnant dans un labyrinthe.

Une aventure humaine

La communauté RoboCupJunior est aujourd’hui extrêmement développée de par le monde, elle comporte des milliers d’équipes sur tous les continents. Chaque pays impliqué sélectionne à travers l’organisation de compétitions locales les jeunes participants à la finale internationale RoboCup (Montreal en 2018, Sydney en 2019 et Bordeaux en 2020).

La communauté RobocupJunior française est naissante. Elle s’appuie sur des initiatives locales, académiques et associatives. En Septembre 2018, plusieurs académies se sont engagés dans cette dynamique. Un Open France est prévu du 09 au 11 Mai 2019 à Bordeaux. En amont, chaque académie participante organise son Open Régional sélectif pour l’Open France.

À l’issue de l’Open France, deux compétitions internationales sont accessibles, l’Open européen, prévu à Hanovre du 20 au 23 Juin 2019 et la Coupe du monde de robotique prévue à Sydney du 01 au 08 Juillet 2019.

Site RoboCup France

Site de la FFROB